Vert


Je broie du noir. Je chante du rouge.
Je verse du bleu. Je vois du vert.
Tout autour.

Avant


Ce rêve, l'autre nuit.
Un nouveau né dans une baignoire, à l'agonie. Un tout petit bébé. Il suffoque.
Je cours, je cours, je cours vers lui, coeur en hurlements, veines en battements.
Dans mes mains, petite statue de froid que la patine du temps n'a pas encore caressée.
Le vert sombre en peau de sclérose.
J'entrouvre sa bouche pour y ôter les vomissures qui l'étouffent.
Puis souffle l'air dans ses bronches, pétrie son coeur haletant.

Larmes d'attendre.

Le silence bouillant aux tempes.

Respire,

Respire,

Respire...

A nouveau, il est né, ses yeux grands ouverts. Deux petites agates noires bleutées. J'y lis tant de terreur...
L'instant d'après, il est froid.
Sa mère. Là. Je la vois. Elle couvre sa bouche. C'est elle qui l'étouffe.

Sursaut..

Et ce doute qui me prend la gorge, assaille la jugulaire. Mes croyances, mes pulsions, mes élans, mes peurs, mes incompréhensions, mes actes manqués, mes rages, mes erreurs, mes faux semblants, mes dépendances, mes impudeurs, mes inconstances, mes injustices, mes regrets, mes lâchetés, mes mirages mes mirages mes mirages.

Et tout autour, le vert.
Un vert océan, un vert chlorophylle, un vert hagard, un vert secondaire qui tend vers le primaire.

Après

J'ai longtemps cherché ces deux fleurs de thé vert.
Il est écrit: « Evasia, Thé vert, fleur d'amour ». Je les garde recroquevillées au creux de moi. Les nervures accrochées au gelé. Je les réchauffe de ma paume. Elles sont là, dans ma main et je suis incapable de les faire éclore..
Pourtant. Quelques perles d'eau. Juste un léger filé chaud. Goutte après goutte.

Pendant

Dans cette glace. N'y voir que l'inachevé. Douter, toujours douter. De mes mains, de mes chairs, du gris de ma matière.

Toujours.

Graines et nouveaux-nés, verts de vie, qui ne demandent qu'à éclore. Maïeutique des pixels, avortement perpétuel de foetus mal arrangés.Enceinte de moi, je me fais du bouche à bouche et lutte pour oser m'accoucher.Date de naissance? Non déterminée. Forceps préconisés.

Et vous

Vous êtes les sages femmes, les sages hommes qui me font respirer.




Comments

11 Responses to "Vert"

MERLIN a dit… 20 janvier 2009 à 09:29

Je coupe le cordon, Madame, ou tu le fais toi même !

walkingthedog a dit… 20 janvier 2009 à 09:50

Hou....c'est bon..ça et en plus la musique, Massive attack que j'adore

Katy- a dit… 20 janvier 2009 à 13:49

Quelle respiration... (ouf)
Thé née là...

Bridget a dit… 20 janvier 2009 à 23:26

Forceps, ventouse, césarienne, ouvrir, crier, s'ouvrir... te voilà ! Tu es magnifique, bienvenue !

magwann a dit… 21 janvier 2009 à 09:47

@Merlin:non ne coupe pas le cordon, j'en ai besoin pour pouvoir te suivre dans tes espaces, on avait perdu la machine à écrire, et je ne sais plus vraiment où te trouver maintenant!

@Walk:Magique Massive Attack, magique

@ma katy: merci pour tous tes mots en off, merci ma Katy

@Bridget: composer avec mes inconstances..Bises ma jolie

Fishturn a dit… 21 janvier 2009 à 11:45

Bercée d’une langueur amniotique, baiser hypnotique et pensée de verre. Ton rendez vous sur la rive avec cet autre toi-même, toutes ces vieilles douleurs offertes aux chrysanthèmes.

rmh a dit… 21 janvier 2009 à 17:14

Ne pleurez pas parce qu'une chose est terminée, mais souriez parce qu'elle à eu lieu.

Inukshuk a dit… 21 janvier 2009 à 20:44

Cette tâche si haute que tu décris de façon si magistrale, nous avons tous à le faire aussi pour nous-mêmes.

Et les blogs ne seraient que le reflet interactif essentiel de nos efforts et de nos travaux à tous.

Une sorte de solidarité unique jamais expérimentée auparavant dans l'expérience humaine.

Continuons donc! ;)

magwann a dit… 22 janvier 2009 à 05:03

Vos mots sont précieux pour moi, si précieux.

Caillou a dit… 23 janvier 2009 à 19:03

J'imagine que tu connais déjà... sinon, voilà, j'ai pensé à toi, une idée, comme ça...

http://fr.youtube.com/watch?v=Us-TVg40ExM

magwann a dit… 24 janvier 2009 à 06:25

Caillou: oui, je connaissais, je ne m'en lasse pas, une vrai bonheur, merci pour ce joli clin d'oeil:-)

Enregistrer un commentaire

 

blogger templates |